Qui inviter pour son mariage

Il n’est pas toujours évident de faire une liste des invités pour un mariage. Et puisqu’il ne suffit pas d’envoyer des invitations aux bonnes personnes, il est également important de les inviter au bon moment. Répartir les convives n’est pas facile. On aimerait inviter nos proches et oublier la vieille tante grincheuse… Mais cela peut créer des tensions et des conflits, d’où l’intérêt de bien dresser sa liste d’invité. Nous avons réuni ces conseils pour vous aider dans cette étape.

Faites un tri

Pour commencer, notez toutes les personnes que vous pensez devoir assister à votre mariage. Cela vous servira à déterminer quelle salle de réception réserver, le budget du buffet, combien de petite décoration acheter comme des marques places (vous pouvez en trouver des pas très cher et très joli sur  www.laboutiquedejuliette.com). Ensuite, déterminez un critère de sélection précis. Cela vous permettra de trier la liste et de parvenir à une liste plus pertinente. Grâce à ce critère, les membres de votre famille et vos amis ne se sentiront pas rejetés, ce qui évitera les problèmes pendant l’organisation de ce grand jour.

Lorsque le moment est venu de diminuer les effectifs, vous devez éliminer les collègues de travail en premier. Il est plus facile de leur expliquer votre décision et de s’excuser de ne pas pouvoir les inviter. D’ailleurs, vous pouvez leur proposer de fêter cela un soir après le travail.

Faire plusieurs listes

Vous devez dresser plusieurs listes : une pour vous, une pour votre partenaire, une pour ses parents et une autre pour vos parents. Votre conjoint peut rassembler ses invités de son côté et vous de votre côté, puis il vous suffit comparer vos listes et éliminer les doublons pour obtenir quelques noms en commun.

Qui paie ?

Pour dresser une liste d’invité, il faut également aborder un sujet qui fâche : qui finance quoi ? Si chaque famille règle au prorata de son nombre de convives, vous ne pouvez pas contrôler la liste de votre future belle-famille. Elle peut choisir les personnes qu’elles souhaitent, et vice-versa. Toutefois, si vous choisissez de payer votre mariage par vous-même, vous avez votre mot à dire. Souvent et surtout si le frais du mariage sont partagés, c’est là qu’il est nécessaire de répartir la liste d’invités en 3 : les invités du marié, ceux de la mariée, et ceux communs aux deux.

Qui accompagne qui ?

Vous avez décidé d’inviter des personnes seules ? Indiquez dans l’invitation qu’elles peuvent venir accompagner. Cela leur permettra de choisir la personne qu’elle veut et de se sentir plus à l’aise le jour de la réception.

En ce qui concerne les situations compliqués comme les parents-divorcés ou séparés, expliquez-les combien ce jour est important pour vous et à quel point vous voulez que les deux soient présents pour vous assister. Assurez-vous également de séparer les invités qui ont un conflit pour les mettre à l’aise et les motiver à venir.

Et les enfants…

Si vous prenez la décision d’inviter des enfants à votre mariage, ne faites pas des exceptions pour ne pas contrarier les autres invités : Évitez donc d’inviter les deux enfants d’une tante et refuser ceux d’une cousine pour éviter les problèmes. Si vous craignez que votre mariage vire au jouet d’enfants, vous pouvez inviter uniquement les enfants qui joueront le rôle de fille d’honneur et garçon d’honneur lors du jour J.