Qu’est-ce que l’usinage sur commande numérique ?

L’usinage a pour objectif de fabriquer une pièce en coupant des copeaux d’acier rappelle https://www.usinage.com/. La machine façonne la matière pour lui conférer des dimensions et une forme précise. La machine-outil à commande numérique ou MOCN se dirige via un ordinateur. L’usinage traditionnel entraîne des chocs qui peuvent entraîner une détérioration de la machine ainsi des erreurs dans les dimensions des pièces. L’automatisation de la chaîne de production réduit ces risques.

Une invention américaine

L’usinage à commande numérique a vu le jour durant la Guerre froide aux États-Unis. La Seconde Guerre mondiale avait achevé les ressources en armement outre-Atlantique. Mais la menace russe impliquait un réarmement de l’armée rapide. L’US Air Force a demandé à la société Parsons Works, basée dans le Michigan, d’accélérer et simplifier la fabrication de ses pâles d’hélicoptère. Les ingénieurs de la société dotèrent leur machine d’un moteur.

La filiale de l’entreprise spécialisée dans les calculateurs (ancêtres des ordinateurs), La Parson Corp, reçut la mission de trouver une technique de pilotage de ces machines. En s’appuyant sur le M.I.T (Massachusetts Institute of Technology) et la société IBM, elle inventa un tableau de commande fonctionnant avec des vis à billes et relié à un moteur électrique. Après cinq années de recherches, le brevet du premier système d’usinage à commande numérique a été déposé en 1958.

Fraisage et tournage automatiques

Les machines à commande numérique disposent de deux missions principales. Le fraisage qui consiste à couper l’acier par rotation tout en poussant la pièce à usiner en même temps et le tournage permet de couper par rotation des pièces coniques ou cylindriques. La programmation de cette technique offre la possibilité de faire évoluer la vitesse de rotation en fonction du diamètre souhaité.

Aujourd’hui, les machines à commandes numériques contiennent jusqu’à 5 axes. Elles répondent à des commandes issues des secteurs de l’aéronautique, des cycles ainsi que des systèmes de sécurité. Fabriquées par de grandes marques, comme Brother ou Haas, elles allient performances et flexibilité. Elles sont assistées par ordinateur à l’aide de logiciels, comme Esprit. Ce dernier permet de guider des machines dédiées au fraisage, au tournage, à l’électroérosion, que les multitâches.