Quels métiers peuvent découler d’une formation en gestion-management ?

Pilote des organisations, le manager a pour mission de gérer son service de façon à contribuer au mieux à l’atteinte des objectifs de l’entreprise, ainsi qu’à sa pérennisation. Pour y parvenir, le manager se doit d’analyser les besoins et les situations, de mettre en place des actions et des projets, d’encadrer et de soutenir le personnel qui dépend de lui. Présent dans toutes les branches professionnelles, le management nécessite une vision stratégique et transversale de son entreprise, une capacité d’action et de décision, de solides connaissances dans le domaine de compétence concerné, ainsi que des qualités humaines indéniables.

Fortement impactée par la révolution technologique en cours, la fonction de management est en pleine évolution et demandent aux managers de démontrer une nouvelle fois leurs capacités d’adaptation et d’évolution. Ce changement fait en effet émerger de nouvelles façons de gérer, de nouveaux enjeux et de nouvelles attentes.

En pleine évolution, le management reste un domaine dans lequel les débouchés sont nombreux, variés et bien représentés dans tous les secteurs d’activité.

Les métiers du management

Une des filières de management qui s’avère les plus porteuses est le contrôle de gestion. Le contrôleur de gestion a pour mission de rechercher les moyens et les solutions qui vont permettre d’améliorer la performance. Il fournit à sa direction les éléments nécessaires à l’analyse et à la prise de décision. Poste stratégique, le contrôle de gestion est ouvert aux jeunes diplômés et ne connait pas la crise.

Devenir responsable des ressources humaines est une autre façon de mettre à profit sa formation en gestion et en management. En charge de diriger la stratégie de gestion des effectifs, le poste possède un large périmètre qui le rend passionnant et le destine à des professionnels qualifiés, dotés d’importantes aptitudes à la communication.

Il existe aussi de nouveaux métiers comme celui de gestionnaire actif/passif. Il s’agit pour cet acteur du domaine de l’assurance de mettre à disposition de sa direction toutes les informations utiles à la juste évaluation des risques et des opportunités financières. Son but ? Améliorer bien sûr les performances de son organisation.

Autre nouveau métier qui a fait son apparition, le Building Information Modeling Manager ou, plus simplement, le BIM Manager. Celui-ci s’impose comme le responsable de la numérisation et le relai entre tous les intervenants de la maquette numérique d’une entreprise. Il normalise les usages sur les fichiers centraux, apporte de la cohérence aux méthodes de travail numérique, maintient l’ordre dans les nombreuses ressources qui alimentent les systèmes d’information.

Ce bref échantillon des métiers, historiques ou nouveaux, auxquels on peut accéder avec une formation en gestion-management vous laisse entrevoir l’immense variété des postes et des carrières qui s’ouvrent avec ces diplômes. A vous d’aller plus avant pour trouver l’orientation qui vous conviendra le mieux, car vous pouvez être certain qu’elle existe.