Location d’un local commercial : quelques détails à savoir avant de se lancer !

location mur commerciauxProfessionnels et entreprises sont de plus en plus nombreux à opter pour une location de local commercial dans le cadre de leurs activités respectives. Les types de location, le bail commercial, la fiscalité…voici ce qu’il faut savoir sur la location de local commercial afin d’éviter les pièges que peut contenir un tel projet.

Les différentes formes de location pour local commercial

En principe, il en existe deux options pour louer son local commercial : la location individuelle et la location partagée.

La location individuelle est le type de location le plus populaire en matière de local commercial. Dans ce cas, l’entreprise ou le professionnel loue un seul local commercial et s’acquitte donc de tous les frais liés à la location. C’est le type de location parfait pour les artisans et commerçants qui pourront y faire du stock de marchandises ou du matériel.

A l’inverse, dans le cadre d’une location partagée, les différents locataires se partagent le montant du loyer et d’autres frais tels que l’électricité, Internet…On retrouve plutôt ce type de location dans le milieu des professions libérales, elle reste en revanche très peu utilisée chez les commerçants et artisans.

L’indispensable bail commercial et les frais qu’il implique

Elément essentiel de la location d’un local commercial, professionnels et entreprises peuvent souscrire un bail de location spécifique, selon leur activité. Les professionnels évoluant dans le secteur commercial, artisanal ou industriel, par exemple, ont l’obligation de souscrire un bail d’une durée minimale de 9 ans, tandis que les autres peuvent opter pour des baux professionnels moins contraignants, mais aussi moins avantageux.

Quel que soit le type de bail choisi, différents frais sont avancés lors de la souscription : le paiement d’un droit d’entrée et le règlement des honoraires du notaire rédacteur du bail. Ils sont cependant déductibles du revenu imposable, contrairement au droit au bail. Il convient donc de prendre le temps de vérifier ces différents éléments avant de conclure un contrat de bail et la location du local commercial.