Les caractéristiques d’une hotte de PCR

Une hotte de PCR permet de créer un environnement qui répond exactement à la volonté que vous manifesterez pour votre travail. Dans tous les secteurs d’activité, elle peut intervenir avec succès.

Des caractéristiques rassurantes

Pour combattre les agents pathogènes hostiles à votre activité, la hotte de PCR procède à l’élimination des particules dangereuses dans l’atmosphère. Elle est équipée d’un réglage qui contrôle la vitesse de propagation et d’évacuation d’air dans la zone de travail. En effet, cette fonctionnalité est importante dans la mesure où elle peut entraîner des conséquences plus ou moins favorables à votre expérimentation. Lorsqu’elle est trop forte, elle entraîne des turbulences et elle saccage tout le milieu de travail. Lorsqu’elle est trop faible, l’effet escompté ne peut pas être atteint. Il faudrait donc un réglage moyen pour un travail parfait.

Une circulation d’air contrôlée

Dans une hotte, la circulation d’air ne fait pas des vagues. Les dispositifs d’installation prennent toujours une direction unique issue du réglage. Aucune perturbation ne peut provoquer la désorientation de cette aération. Lorsqu’un objet ou un autre corps étranger parvient à se fixer sur le passage de la ventilation, les filets d’air se reconstituent après avoir contourné l’obstacle. Le contrôle de cette circulation se fonde aussi sur la maîtrise du débit d’air dans la hotte.

Une hotte constamment renouvelée

Dans la hotte, l’air qui assure la purification de la surface doit être renouvelé sans cesse. Sinon, elle risque d’être contaminée. Plusieurs conditions entourent le processus de renouvellement de l’air. Le volume de la surface alimentée est un premier élément dont il faut tenir compte. Lorsqu’il est important, le processus de remplacement peut prendre plus de 40 secondes. Par contre, un volume faible ne peut pas résister plus longtemps avec la même qualité d’air. La détérioration de la qualité d’air sera rapide. Le renouvellement se fait alors toutes les 2 secondes.

Une autonomie dans le fonctionnement

Par un fonctionnement autonome, la hotte vous permet de travailler en toute tranquillité. Vous n’avez pas besoin de vous concentrer sur son entretien ou sur sa manipulation. Les mécanismes d’alimentation, de la ventilation et du changement d’air se font de manière automatique. Les différentes fonctions sont remplies par le ventilateur, le guidage, la turbine, le compresseur et le plénum.

Une barrière infranchissable

La hotte forme une barrière infranchissable pour les particules. Quant à celles qui sont les plus petites, elles sont neutralisées à l’intérieur de la hotte par les rayons ultraviolets chargés des germicides. Ils éliminent les bactéries par le phénomène de stérilisation. Deux compartiments sont conçus pour gérer le passage d’air dans votre milieu de travail. La première barrière est marquée par la présence d’un filtre à haut rendement sur les particules aériennes. La seconde barrière contient tous les accessoires indispensables au fonctionnement normal de la hotte. Elle permet de maintenir votre milieu dans une condition optimale de travail.

La hotte est un compartiment indispensable pour les essais dans les laboratoires. La dimension de votre champ d’expérimentation ne peut pas être un obstacle. Car la hotte peut fonctionner normalement dans toutes les surfaces et dans toutes les conditions.