Aménager une cave pour un espace à vivre

Le projet d’aménagement d’une cave pour devenir un espace à vivre est toujours une idée géniale, car cela permet de gagner quelques mètres carrés. Beaucoup aimeraient faire le pas, mais sachez que c’est une délicate intervention. Il faut alors faire appel à des professionnels. Toutefois, pour pouvoir entamer une démarche correcte et prendre les bonnes décisions, puis suivre les travaux, des notions élémentaires sont indispensables.

Le problème chez une cave et les mesures préconisées

La cave est souvent située au sous-sol, là où le taux d’humidité dépasse les normes pour une pièce à vivre. Les dispositions à prendre lors de la transformation du lieu en pièce habitable se résument donc en trois mots : l’aération, l’isolation et l’éclairage. L’aération va déloger l’humidité tout en assainissant le local par le renouvellement de l’air ambiant. L’isolation concernera les murs afin d’éviter la déperdition à outrance de la chaleur. Si la cave est une pièce enterrée, elle est déjà naturellement isolée ou presque. Les dépenses d’énergie en chauffage seront alors réduites. En parlant de chauffage, le poêle à granulés peut être utilisé. Cependant, les consignes d’installation doivent être suivies à la lettre, mais avant de suivre les instructions, bien connaître le combustible est nécessaire. Pour cela, consultez www.lamaisondupellet.com.

L’isolation du local concerne aussi le sol. Le but est d’empêcher la remontée capillaire. Un bon choix du revêtement serait la meilleure solution. Adoptez par exemple du vinyle ou du carrelage. Enfin, l’éclairage consiste à concevoir de petites baies vitrées pour laisser passer la lumière du jour.

Les dispositions administratives

Le fait d’étendre la surface habitable nécessite parfois une demande d’autorisation à la mairie. S’il y a refus, le motif peut être d’ordre sanitaire ou technique. Le risque de catastrophe naturelle est aussi évalué, mais en général, une déclaration des travaux doit être faite au préalable. Dans une localité régie par un PLU ou un POS, si la surface de la cave à aménager est supérieure à 40 m2, il faut un permis de construire. Si la ville d’implantation du bâtiment n’est pas régie par un PLU ou un POS, le permis de construire est indispensable dès que la surface à aménager dépasse les 20 m2.

L’assainissement de la cave

Ce sont les travaux préparatoires. Il consiste à décaisser les murs et à mettre en place un système de drainage. Cette première étape s’effectue à l’extérieur du bâtiment. Ensuite, on intervient à l’intérieur en scarifiant les murs, c’est-à-dire en enlevant le revêtement ancien. Après brossage et avant isolation, l’application d’une couche de peinture d’étanchéité est indispensable. Le sol, lui, nécessite un cuvelage. Enfin, une ventilation par VMC introduira de l’air frais dans le local. Cela va contribuer à la régulation de l’humidité. Une chose très importante : tenez compte de l’éventuelle présence des nuisibles, et chassez-les.

Viendra ensuite les travaux proprement dits. Ils comprennent l’installation du réseau électrique et les travaux de plomberie. Outre le chauffage, il faut mettre en place les équipements sanitaires. Pour mener à bien le projet, il est recommandé de faire appel à un architecte.