4 critères pour choisir un ventilateur de salle de bain

img1S’il y a une pièce dans la maison qui se doit d’être bien ventilée, c’est la salle de bain. Les activités quotidiennes des occupants de la demeure impliquent beaucoup de chaleur et d’humidité, deux éléments qui peuvent faire la vie dure aux matériaux de construction s’ils ne sont pas bien contrôlés.

Si votre ventilation de salle de bain n’est pas bonne ou que vous n’avez aucun ventilateur dans cette pièce, vous devrez vite remédier à cette lacune, avant que le manque de ventilation ne devienne nocif. Pour vous aider dans vos recherches, voici 4 critères importants à retenir pour sélectionner un bon ventilateur:

  1. Le type de ventilateur

Il y a beaucoup de choix possibles et vous pourriez être un peu confus devant la quantité d’options disponibles pour les ventilateurs de salle de bain. D’abord, vous devrez voir si vous avez besoin d’une minuterie et/ou d’un réglage qui permet de choisir les vitesses. Ces deux options sont intéressantes car elles permettent de sauver de l’énergie.

Autre choix à faire: est-ce que vous préférez un modèle centrifuge ou à hélice? Les premiers sont nommés ainsi car ils fonctionnent au moyen d’une turbine alors que les seconds sont propulsés par une hélice.

Le modèle centrifuge est généralement recommandé pour les cuisines et salles de bain car il fait moins de bruit, tout en offrant une meilleure circulation de l’air.

Le ventilateur devrait être muni d’un interrupteur indépendant, ainsi, vous pourrez partir la ventilation sans que l’éclairage ne doive être allumé.

Finalement, vous devrez aussi vérifier si les pièces de votre ventilateur sont remplaçables. Il arrive malheureusement que certains modèles ne puissent pas être démontés pour réparer des sections individuelles.

  1. Le volume du bruit émis

Un ventilateur trop bruyant pourrait être source de désagréments au quotidien. Avant de choisir un modèle, assurez-vous que le volume est très bas. Idéalement, le bruit ne devrait pas dépasser 0.5 sones (jusqu’à 2 sones, le niveau peut être acceptable).

  1. L’emplacement du ventilateur

Il faut éviter que le ventilateur ne soit trop exposé à l’eau, pour éviter les risques de corrosion. Éloignez le ventilateur de la douche, de l’évier et du bain. Pour que la ventilation soit optimale, installez plutôt l’appareil vers le milieu de la pièce.

  1. La puissance de l’appareil

Vous voulez d’abord et avant tout un ventilateur efficace. Pour une petite salle de bain, l’appareil devrait, au minimum, avoir une performance de 50 pcm (pieds cubes par minute). Si la salle de bain est vaste, calculez selon la quantité d’appareils qui sont dans la pièce. Comptez 50 pcm par appareil (bain, douche, toilette). Finalement, pour ne pas dépenser trop d’énergie, assurez-vous que le ventilateur ne consomme pas plus d’une vingtaine de watts.