Infections urinaires régulières : comment guérir enfin ?

Les infections urinaires sont un véritable fardeau pour les femmes. Ce problème de santé que l’on trouve aussi sous le nom de cystite provoque des douleurs dans le bas ventre, des brûlures pendant que vous urinez et des envies continuelles d’aller aux toilettes. Que de belles choses dont vous aimeriez vous passer ! Voici les remèdes les plus efficaces.

Beaucoup d’eau ou de jus de canneberge

En buvant beaucoup d’eau, vous accélérez l’expulsion des mauvais germes. Si vous souffrez d’une cystite, amenez votre bouteille d’eau au travail et consommez un verre toutes les dix minutes. N’ayez pas peur de consommer 4 ou 5 litres. Dès que l’envie d’uriner arrive, allez aux WC. Les spécialistes recommandent aussi de boire du jus de canneberge. Contrairement à l’eau, il arrive à mieux éliminer les bactéries qui créent l’infection. Il limite donc les risques de la voir réapparaître.

Les probiotiques pour votre microbiote vaginal

Le microbiote vaginal est un ensemble de micro-organismes qui luttent contre les virus. Ces défenses immunitaires sont dépendantes de votre style de vie. Une mauvaise alimentation, des mauvais réflexes hygiéniques et sa constitution devient moins pérenne. Les probiotiques vont permettre au microbiote vaginal de se renforcer. Vous les retrouvez soit naturellement dans certains aliments, soit en pharmacie via des compléments alimentaires.

Des plantes naturelles pour lutter contre l’infection

Il existe plusieurs plantes qui sont bénéfiques pour votre corps quand vous souffrez d’une infection urinaire. Il s’agit de la bruyère, la busserole, le bouleau, le céleri… Pour les prendre, vous avez plusieurs méthodes selon la plante choisie. Certaines se retrouvent sous forme de gélules dans les pharmacies, de feuilles à mettre dans votre eau pour une tisane… Rien ne vous empêche d’en prendre plusieurs en même temps. Vous augmentez vos chances de guérir rapidement.

Plutôt que la guérison, faites preuve de prévention

Les infections urinaires ne sont pas une fatalité. Il est possible de réduire les chances qu’elles arrivent. Pour cela, il faut boire de l’eau régulièrement, de ne pas manger des aliments acides, d’éviter les piments ou les épices. Des bonnes règles d’hygiène sont de mise comme d’uriner après chaque rapport sexuel, de se laver le vagin avec l’eau sans trop utiliser de produits acides. De plus, ne vous retenez pas d’uriner.

Il est très important de ne pas minimiser les infections urinaires et de les soigner au plus vite. Sans le faire, vous risquez que cela s’aggrave et devienne une infection rénale.