Pathologies digestives : le cas de la diverticulite

Les troubles digestifs sont très fréquents dans les pays industrialisés. Stress, rythme de vie effréné, mauvaise hygiène de vie avec une alimentation déséquilibrée et un manque d’activité physique retentissent négativement sur la santé et tout particulièrement au niveau du système digestif. Vous en saurez plus sur les pathologies digestives après la lecture de cet article dans lequel sera examiné le cas particulier de la diverticulite.

Qu’appelle-t-on les troubles digestifs

Les maladies digestives recoupent des troubles bénins mais gênants comme de faibles douleurs situées au niveau de l’abdomen et des affections chroniques beaucoup plus graves comme la colopathie fonctionnelle, le syndrome du colon irritable (SCI) ou la maladie de Crohn. Les troubles digestifs les moins sévères, tels que les nausées, les vomissements, les ballonnements, la diarrhée ou la constipation, sont souvent le signe d’un dysfonctionnement de l’appareil digestif. Les plus sévères renvoient à des infections ou des inflammations de certains organes qui composent le système digestif comme l’oesophagite, la diverticulite, ou encore la gastrite. Le plus fréquemment un agent infectieux est responsable. Cependant, une mauvaise hygiène de vie qu’il s’agisse d’un déséquilibre de l’alimentation, d’un manque d’activité physique ou d’une gestion défaillante du stress et des émotions interviennent aussi dans l’étiologie de la diverticulite.

Il est à noter que les intestins sont très sensibles aux expositions à des événements stressants ou traumatisants ainsi qu’aux angoisses et aux émotions fortes. Lorsqu’aucune cause organique n’a été décelée, les gastroentérologues évoquent souvent ces facteurs comme agents responsables des symptômes. Il est alors question de Troubles Fonctionnels Intestinaux (TFI). Les personnes hyperémotives sont tout particulièrement sujettes à ce type de troubles.

Un exemple de maladie digestive : la diverticulite

Cette affection gastrique est une inflammation des diverticules, de petites poches de la taille d’un raisin qui se forment dans le colon sigmoïde, soit la dernière partie du gros intestin juste avant le rectum. Elle intervient le plus fréquemment sur les personnes souffrant de diverticulose et âgées de plus de 40 ans. Les personnes plus âgées y sont également très sensibles, surtout si elles sont traitées pour une autre affection par des corticostéroïdes ou un autre traitement immunosuppresseur. Elles sont alors beaucoup plus vulnérables aux infections. En effet, l’infection par un agent pathogène est la cause la plus fréquente. Les bactéries présentes dans l’intestin s’infiltreraient dans le diverticule lorsque celui-ci est percé d’un petit trou. La diverticulite engendre de fortes douleurs abdominales et de la fièvre. Cependant l’étiologie de cette pathologie digestive est encore mal établie. Elle concerne plus particulièrement les personnes souffrant d’un dysfonctionnement du transit intestinal.

Pour établir le diagnostic vous devrez effectuer une tomodensitométrie. La coloscopie sera utilisée pour le confirmer.

Pour en savoir plus sur les traitements et la prévention, n’hésitez à consulter cette page.