Les bons trucs pour endormir bébé

sommeil enfantIl n’est pas rare qu’au moment du coucher, bébé soit réticent à s’endormir. Certains choisissent même ce moment pour piquer une bonne crise de larmes pour refuser d’aller gentiment au dodo.

Voici alors quelques trucs pour les jeunes parents fatigués et en détresse face à leur petit tyran de bébé insomniaque !

L’incontournable rituel du coucher

Afin d’indiquer à bébé que l’heure d’aller dormir est imminente, instaurer un rituel du coucher. Ce rituel devra être établi de façon systématique pour que bébé soit plus réceptif au calme et à l’atmosphère qui favorise la venue du sommeil. Choisissez d’abord une heure à laquelle vous ne risquez pas d’être dérangé et consacrez-vous entièrement à bébé. Ainsi tous les soirs, et à la même heure, mettez-vous au creux d’un décor familier et rassurant (lumière diffuse, calme et silence,…). Chantez une petite berceuse et donnez-lui son doudou. Câlinez-le et faites-lui sentir qu’il est en sécurité.

Le bain

Prendre un bain avant d’aller se coucher est un bon moyen pour favoriser la détente des nerfs et des muscles. Après un bon bain relaxant, sans jeux trop stimulant ni trop bruyant, installez bébé dans sa chambre douillette et place à l’incontournable rituel du coucher. Aucun bébé ne résistera à une ambiance rassurante et qui inspire au plaisir du repos !

Les bienfaits du massage

Le massage est également un bon truc pour aider bébé à se détendre et à se relaxer, afin que l’endormissement soit paisible et serein. Les kinésithérapeutes s’accordent à dire que prodiguer un massage à bébé au moment du coucher favorise la qualité de son sommeil. Enduisez vos mains d’huile d’amande douce et massez en douceur le pied de bébé pour détendre chaque tension nerveuse accumulée dans la journée. Massez sans appuyer, glissez sur sa plante des pieds, stimulez le gros orteil,…

Le co-dodo

Si vous ne craignez pas de sacrifiez votre vie de couple pendant les premiers mois de bébé, le système du co-dodo peut être efficace mais n’est pas sans risque. Certaines règles sont à respecter si vous ne voulez pas risquer d’accidents graves comme la mort subite du nourrisson.

La sieste est indispensable

Il faut savoir que supprimer l’heure de la sieste ne sera nullement bénéfique à l’endormissement serein de votre enfant. En effet, si vous l’empêchez de faire sa sieste dans l’espoir de le faire dormir rapidement le soir, il n’en sera que plus grognon. La quantité de sommeil dont il a besoin n’a pas été respectée et bébé risque d’être extrêmement irritable.