Voyage en Chine : découvrir des lieux inattendus dans la province de Yunnan

Le Yunnan est particulièrement reconnu pour être la province des minorités de Chine. Qui dit minorité ethnique dit séjour authentique hors des sentiers touristiques. Chaque coin de cette partie de la Chine est constitué d’espaces naturels à perte de vue offrant des paysages naturels variés entre montagnes, plaines, lacs, rivières, forêts, etc. Toutes les conditions y sont réunies pour passer une agréable aventure en Chine. Pour aller encore plus loin, nous vous avons rassemblé quelques sites peu connus qui peuvent vous surprendre durant le périple.

Se rendre dans les terres rouges de Lexiaguo ou Dongchuan

Cette région, localisée à 220 km au nord de Kunming, abrite un paysage à couper le souffle. Il s’agit de la couleur de la terre qui est rougeâtre. En effet, ce phénomène est généré par la terre qui est très riche en aluminium et en fer. Cependant, les habitants cultivent tout de même sur ces terres étranges. Attendez de voir les panoramas des champs en terrasse. Un spectacle de couleurs inouï orne les collines. Ce qui est un petit paradis pour les photographes. Peu touristique, il n’y a aucune chance qu’il y ait des touristes. Plusieurs endroits proposent de magnifiques points de vue, notamment dans les villages de Luoxiagou, Huashitou et Damakan. Il y a vraiment tout intérêt à visiter les terres rouges de Lexiaguo durant un séjour en Chine.

Admirer les terrasses blanches de Baishuitai à Sanba

Le Yunnan cache également une merveille qui vaut réellement le détour. Il s’agit des terrasses d’eau blanche de Baishuitai tout près du village de Sanba. Ce splendide site naturel d’une beauté incroyable a été créé par les eaux de source coulant, au fil du temps, depuis les monts Haba sur le versant de la montagne. Avant d’être un site touristique, ces terrasses de marbre blanc furent un site sacré pour les peuples Naxi. Elles sont en effet le berceau de la religion Dongba. D’ailleurs, des cérémonies y ont lieu, très souvent, en hommage au fondateur de la culture et de la religion Dongba. Les célébrations qui se tiennent le huit du deuxième mois lunaire, chaque année, sont marquées par des chants, danses et sacrifices au dieu de la montagne.

Un petit tour dans le village de Weishan

Weishan fut la capitale du royaume du sud, le royaume de Nanzhao. Elle fait partie de ces lieux peu fréquentés des touristes qui ont su préserver leur authenticité et leurs aspects d’origine. Cette ville sera une étape particulière de votre voyage en Chine. Un passage dans la vieille ville sera un voyage dans le passé, plus précisément au 14esiècle. Vous y retrouverez, notamment le rempart de protection entourant la cité, ses 4 portes, les bâtiments de Xingong et Gongcheng qui représentent l’architecture chinoise. Actuellement, Weishan est aussi un district autonome pour les membres des ethnies Yi et Hui. Celui-ci abrite également d’autres groupes ethniques tels que les Miao, les Bai, les Han et les Lisu. Ce qui permettra de découvrir une variété de culture, architecture et langue diverse. Bref, un voyage enrichissant !