Le B-A-BA du camping sauvage

Camping

Lorsque l’on pense camping sauvage, l’idée d’aventure et de mystère pourra être une source d’angoisses pour beaucoup, mais cela s’avère bien souvent libérateur et terriblement excitant. Même si vous êtes un habitué des campings normalisés, planter sa tente en pleine nature est une expérience complètement différente qu’il est nécessaire de préparer correctement. Plus encore, de nombreux réflexes sont à prendre pour s’assurer sécurité, confort et profiter d’une nuit reposante.

Bien préparer son voyage

Avant toute excursion en pleine nature, il est primordial de s’assurer que l’on n’oublie rien d’essentiel à la maison, comme par exemple le papier toilette, la lampe torche ou encore la casserole de camping. Pour cela, rien ne vaut une préparation minutieuse effectuée à tête reposée. Commencez par lister tout ce dont vous aurez besoin, puis effectuez votre bagage hors-sac. Cela vous permettra d’avoir une visibilité globale sur le contenu de votre sac à dos, et surtout d’organiser mentalement votre voyage. Profiter au mieux des différents rangements que propose votre sac de voyage. Lors de cette répartition, soyez méthodique, et surtout ne vous encombrez pas de choses inutiles.

Pour ce qui est des vêtements que vous transportez avec vous, et dans un souci d’hygiène et de fonctionnalité, une méthode très pratique permet un gain de place appréciable :

  • placez un t-shirt plié à plat devant vous ;
  • placez vos chaussettes à moitié sur le t-shirt, à moitié en dehors, avec l’ouverture du côté extérieur, de telle sorte à ce que chaque chaussette dépasse d’un côté du t-shirt ;
  • placez enfin votre sous-vêtement sur chaussettes ;
  • Roulez le tout pour former un boudin bien serré, et rabattez les chaussettes pour tenir le tout.

Avec cette méthode, vous gagnerez non seulement en place, mais aussi en organisation dans votre sac à dos. Ne vous reste alors qu’à prendre le nombre de lots de vêtements équivalent au nombre de jours de votre escapade. Pas plus de trois lots cela dit, vous pourrez à loisir laver vos dessous dès que vous croiserez un point d’eau claire.

Quel lieu choisir pour planter la tente ?

La première chose à vérifier lorsque vous décidez de faire du camping sauvage, c’est que vous n’êtes pas sur la propriété de quelqu’un. Tous les terrains ne sont pas protégés par des grillages ou des fils barbelés. Le plus simple est de choisir un emplacement suffisamment éloigné du chemin, pour ne pas risquer d’être dérangé dans la nuit. Pour vous assurer d’avoir choisi le bon emplacement, n’attendez pas qu’il fasse nuit pour monter votre campement. Optez pour un coin à l’abri des regards, avec suffisamment de place pour ne pas être à l’étroit. Rappelez-vous enfin que ce ne sont pas toujours les emplacements qui ont la meilleure vue qui sont les plus confortables.