Les conflits de voisinage : comment les résoudre sans les empirer ?

De nombreuses situations peuvent être une source de disputes et de mécontentement entre voisins. Même un chien qui aboie en pleine nuit, des odeurs ou des fumées, l’écoulement des eaux pluviales et autres sont susceptibles de transformer en une vraie guerre au tribunal. C’est pour cela qu’il est important de savoir gérer un conflit de voisinage jusqu’à trouver des solutions à l’amiable. À chaque type de problème, le litige sera différent. À ce niveau, tout dépend des parties concernées qui souhaitent de vivre en harmonie ou non avec son entourage. Il faut prendre la bonne décision si les nuisances deviennent fréquentes.

Eviter à tout prix d’empirer la situation

Qui ne souhaite pas d’avoir une bonne relation avec les voisins?? Toutefois la vie en société semble souvent compliquée surtout quand il y a des mauvais caractères et intolérables. Quoi qu’il en soit, le premier pas à faire vers une résolution à l’amiable est de discuter du problème entre voisins. Ceci pour dire qu’à certaines occasions, le responsable peut ne pas se rendre compte du désagrément qu’il cause. Quand ce dernier prend une décision pour stopper la nuisance ou que les deux protagonistes arrivent à un accord, alors tout finit bien.

Si la conversation directe n’engendre aucune entente, le moment est venu de s’adresser à la mairie. Elle va envoyer un conciliateur pour étudier le désagrément et conclure une entente qui convient aux voisins. Si la mairie n’arrive pas à résoudre le problème, le tribunal prendra le relais. Soit le tribunal d’instance, soit le juge de proximité soit le tribunal de grande instance va traiter l’affaire en fonction du montant mis en jeu. Dans tous les cas, il existe des solutions à tous types de conflits avec les avocats de perpignan. A ce stade, les tensions seront plus intenses tout comme les dépenses et les conséquences qui seront plus importantes.

Litiges en cas de construction

De nombreux cas de litige de voisinage se produisent quand l’un ou l’autre projette de construire une maison, un mur ou de rénover sa propriété. Même en acquittant un permis de construire, certaines nuisances peuvent être engendrées. L’initiateur doit prévenir son voisin s’il souhaite bâtir un mur de séparation.

Avant que les travaux commencent, tous les points doivent être dégagés et définis comme la servitude, l’écoulement des eaux pluviales et autres. Si le porteur d’idée ne considère que ses envies et ses besoins, son entourage peut très bien porter plainte si une loi n’est pas respectée ou que les voisins remarquent leur confort et leur tranquillité est menacée. Dans les pires des cas, les voisins peuvent obtenir l’arrêt ou la destruction des constructions. Ainsi, il n’y a rien de plus prudent et de plus intelligent que de discuter avant toute décision.